Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes Photos à moi, mes Humeurs et le reste!!
  •  Mes Photos à moi, mes Humeurs et le reste!!
  • : Force Ouvrière, photos, humeurs, BD, cuisine et tous le reste. c'est un peu de moi.
  • Contact

Profil

  • JOB 21
  • Bon vivant, syndicaliste. Je suis dingue de ma femme et de mes enfants. Fidèle en amitié et passionné par ce que je fais.j'attends que la retraite arrive. Même si c'est pas encore l'heure.La mer me manque toujours!!!
  • Bon vivant, syndicaliste. Je suis dingue de ma femme et de mes enfants. Fidèle en amitié et passionné par ce que je fais.j'attends que la retraite arrive. Même si c'est pas encore l'heure.La mer me manque toujours!!!

Recherche

15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 08:09

Que faire que dire.

Nous avons fait ce que nous pensions être une bonne chose, par cette action nous avons pu montrer notre détermination.

Malgré le comportement de certain, qui voulant, faire monter la pression par tous les moyens. Les pressions subis par nombre d’entre nous, les menaces claires à l’encontre d’autre… nous restons convaincu que ce mouvement n’a pas été vain. Même si la direction générale est restée bien campé sur ces positions, elle sait aujourd’hui qu’elle peut compter sur notre détermination et notre solidarité.

Ces journées de grèves ont permis à certain de rencontrer leurs collègues de travail qu’ils ne connaissaient pas, de mieux comprendre pourquoi le combat que nous menons depuis des années n’est pas vain. Dans ces rencontres où toutes les catégories sociaux professionnelles étaient présentes la discussion c’est amorcée dès le lundi et au fils des jours c’est amplifiée. Ces rencontres nous ont permis de mieux nous apprécier de mieux comprendre les métiers de chacun et surtout de mettre autre choses qu’une voix, un nom ou un prénom au bas d’une note ou d’un courriel, une couleur de blousse, un apriori quand à son âge, son sexe, sa vie tout simplement.

Si aujourd’hui, avec un peu de recul, nous sommes fières de ce que nous avons fait, même si les résultats, bien sur ne sont pas ce que  nous espérions, c’est que la solidarité a joué son rôle et la vie dans nos atelier n’est plus la même. Le regard des non grévistes, ceux qui n’ont pas pu sortir sous la menace, sous la pression ou simplement par peur des lendemains et du manque à gagner n‘est pas celui qui fait peur, mais l’autre, le sournois qui par égoïsme, ignorance ou conviction est resté à regarder par la fenêtre et fait le détour afin de ne pas nous saluer mais qui a bien noté les noms pour, on ne sait jamais, se sortir d’un mauvais pas face à une menace future où déjà présente.

Il ne faut en aucun cas regretter notre action, et garder en mémoire ces moments à la fois très dur et très conviviaux.

Quand à moi je remercie tous ceux qui m’ont écouté et qui m’ont fait confiance dans cette démarche.

Je suis sur que cet investissement ne restera pas vain

Partager cet article

Repost 0
Published by JOB 21 - dans Mes humeurs
commenter cet article

commentaires