Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes Photos à moi, mes Humeurs et le reste!!
  •  Mes Photos à moi, mes Humeurs et le reste!!
  • : Force Ouvrière, photos, humeurs, BD, cuisine et tous le reste. c'est un peu de moi.
  • Contact

Profil

  • JOB 21
  • Bon vivant, syndicaliste. Je suis dingue de ma femme et de mes enfants. Fidèle en amitié et passionné par ce que je fais.j'attends que la retraite arrive. Même si c'est pas encore l'heure.La mer me manque toujours!!!
  • Bon vivant, syndicaliste. Je suis dingue de ma femme et de mes enfants. Fidèle en amitié et passionné par ce que je fais.j'attends que la retraite arrive. Même si c'est pas encore l'heure.La mer me manque toujours!!!

Recherche

3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 09:03

Comment ne pas réagir !

Hier soir j’étais invité à la commission exécutive de l’UDFO à Dijon, là, avec les camarades de la CE et du bureau nous avons débattu de l’actualité, nous avons évoqué les chiffres, parlé de nos syndicat et de nos entreprises.

Nous avons largement abordé le thème de la journée du 7 octobre et du mouvement mis en place par les autres syndicats. Il est bien sur évident que comme les autres nous ne pouvons être satisfaits de la situation économique de notre pays, de l’augmentation du nombre de chômeurs, de la mise en place, voulu par les autres confédérations de la loi sur la représentativité. Aussi le 7 octobre nous ne seront avec les autres confédérations, J.C. Mailly l’explique sur le site de l’UDFO 21 ( http://www.udfo21.org )

« Le 7 octobre, en réponse à la demande de la Confédération Syndicale Internationale, Force Ouvrière organisera à Paris un débat avec plusieurs syndicalistes étrangers pour mobiliser sur le «travail décent», c’est-à-dire le respect des normes internationales du travail.

Comme l’an dernier, nous ne confondons pas les choses.
Le 7 octobre est une journée de sensibilisation mondiale sur le travail décent, elle ne doit pas être détournée en journée d’action nationale ou servir de prétexte. Comme le dit l’adage: ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. »


Alors me direz-vous que fait vous pour lutter contre la crise ? et bien c’est très simple : nous sommes sur le terrain dans nos entreprises face aux patronat, nous sommes dans les instances régionales et nationales afin de faire entendre non seulement les revendications des salariés, la défense des services publics, de l’emploi du code du travail. Ce n’est pas en défilant tout les deux ou trois mois avec des slogans qui s’ils sont parlant ne font plus réagir le gouvernement sourd à nos demandes. Demander au salariés de perdre une journée par-ci une journée par-là n’est pas la solution. Beaucoup d’entre nous on du mal à joindre les deux bouts, car quand les déficits augmentent les salaires stagnent. Les prévisions de l’augmentation de coup de la vie sera d’après l’INSEE de l’ordre de 1%, le chôme va encore gripper, et nous ne sommes pas au bout de la liste des plans sociaux et autres procédures de laminage de l’emploi.

Savez que :

Et les perspectives d’avenir ne sont pas reluisantes :

Aujourd’hui :

Voilà pourquoi il faut rester vigilant.

Voilà pourquoi il faut continuer à lutter.

Voilà pourquoi la crise n’est pas encore derrière nous.

Voilà pourquoi à Force ouvrière nous nous battons.

C’est aussi pour toutes ces raisons qu’il faut renforcer nos structures, continuer à nous former, et vous inviter à nous rejoindre toujours plus nombreux.

Car plus nous serons nombreux et plus nous seront fort.

Ne nous regardons pas le nombril,

A G I S I S O N S.

Partager cet article

Repost 0
Published by JOB 21 - dans Mes humeurs
commenter cet article

commentaires