Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes Photos à moi, mes Humeurs et le reste!!
  •  Mes Photos à moi, mes Humeurs et le reste!!
  • : Force Ouvrière, photos, humeurs, BD, cuisine et tous le reste. c'est un peu de moi.
  • Contact

Profil

  • JOB 21
  • Bon vivant, syndicaliste. Je suis dingue de ma femme et de mes enfants. Fidèle en amitié et passionné par ce que je fais.j'attends que la retraite arrive. Même si c'est pas encore l'heure.La mer me manque toujours!!!
  • Bon vivant, syndicaliste. Je suis dingue de ma femme et de mes enfants. Fidèle en amitié et passionné par ce que je fais.j'attends que la retraite arrive. Même si c'est pas encore l'heure.La mer me manque toujours!!!

Recherche

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 07:30


LE SERVICE COMMUNICATIONS DE L'UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE DE COTE D'OR VOUS INFORME DE :


UNE AUGMENTATION HISTORIQUEMENT FAIBLE, UNE ABSENCE DE RÉPONSE AUX SALARIÉS


Prenant appui sur le rapport très orienté du groupe d’experts sur le SMIC et donnant pleine satisfaction aux organisations patronales, le gouvernement a annoncé ce matin, lors de la Commission nationale de la négociation collective, la décision de ne pas accorder de coup de pouce au SMIC.

Ainsi, la hausse du SMIC au 1er juillet 2009 se cantonnera au minimum légal obligatoire, soit 1,3%.

Ce qui signifie un SMIC brut de :

– 8,82 euros/heure, soit une augmentation dérisoire de 11 centimes d’euro ;
– 1337,7 euros/mois, soit 16,5 euros/mois de plus.

Or, c’est l’augmentation du SMIC qui vient alimenter les négociations salariales dans les branches. Pour peser sur ces négociations, il faut donc une augmentation significative.

Cette décision de ne pas augmenter le SMIC est contraire à la politique de pouvoir d’achat prônée par le Président de la République et témoigne d’une forme de mépris à l’égard des difficultés actuelles que connaissent les salariés alors que des mesures exceptionnelles ont été prises pour les banques.

Si le gouvernement prétend que cette revalorisation historiquement faible se fonde sur le niveau de l’inflation, il est cependant de sa seule décision de porter ou non le SMIC à un niveau supérieur à celui qui résulterait de la seule application des règles d'indexation.

Plus que jamais, dans ce contexte de crise économique et financière, la relance de la consommation passe par une augmentation du pouvoir d’achat, ce qui conduit Force Ouvrière à réitérer ses revendications :

– Une revalorisation conséquente du SMIC contribuerait au redémarrage économique. C’est une question de justice sociale envers les salariés rémunérés au SMIC, qui sont déjà les plus fragilisés.
– Un conditionnement des exonérations actuelles de cotisations patronales à l’existence d’un accord salaires, et non au seul respect de l’ouverture de la négociation annuelle obligatoire, s’impose.

Partager cet article

Repost 0
Published by JOB 21 - dans Infos FO
commenter cet article

commentaires